27/02/2017 / Rubrique : zumour

En mars, c’est l’emprunt de tant !

• Chez ces grands intelligents que sont les cétacés, les lèvres dépassent le mètre.

• Si l’on stérilise l’aiguille qui va servir à l’injection fatale au condamné à mort, c’est parce que ce serait trop long et trop cher de stériliser le condamné.

• Les beaux contes font les endormis.

Un commentaire pour “Aphorismes, prêts ? Partez !”

  1. Version bancaire:
     » les beaux comptes font les fraudeurs fiscaux »

Laissez un commentaire

*